Quelques-uns de nos groupes en formation

ENRICHISSEMENT - Secourisme et soins pédiatriques

Informations



L'hydrocution



Définition.

Une hydrocution est un choc thermique entre un être humain et un environnement aquatique. Elle peut provoquer un arrêt cardio-ventilatoire qui entraîne généralement une perte de connaissance suivie d'une noyade si le sujet n'est pas sauvé rapidement. Ce terme dérive du mot électrocution

Lorsque la température est élevée, les vaisseaux sanguins situés sous la peau sont dilatés (vasodilatation) afin de favoriser la circulation périphérique qui permet d'évacuer la chaleur. Le rythme cardiaque augmente également afin d'accélérer ce refroidissement.

Lors d'une entrée brutale dans de l'eau froide, la peau se refroidit très vite. Les vaisseaux se contractent rapidement (vasoconstriction). Ceci fait refluer le sang périphérique vers l'intérieur du corps, et provoque une augmentation de la pression artérielle.

Pour lutter contre cette hypertension, le cœur se ralentit (action du système nerveux parasympathique). De ce fait, le cerveau sera moins bien irrigué, et le déficit d'approvisionnement en oxygène qui s'ensuit provoque la perte de conscience.



Prévention.

Il est conseillé pour l'éviter de préparer le système circulatoire à cette variation de température :

se mouiller avant la baignade les zones les plus riches en récepteurs thermiques : nuque, thorax, dos, visage;

entrer dans l'eau progressivement;

ne pas se baigner seul ou dans des zones non surveillées.

Les risques sont plus grands si l'eau est froide ou suite à une exposition prolongée au soleil.



Je veux m'inscrire à une formation