Quelques-uns de nos groupes en formation

ENRICHISSEMENT - Hygiène et salubrité alimentaires (MAPAQ)

Informations



Vêtements et accesseoires utilisés par le manipulateur d'aliment

Suivant les normes du MAPAQ (ministère de l'agriculture, de la pêcherie et aimentation du Québec), les vêtements avec lesquels le manipulateur d'aliment travaille comprennent: Des vêtements propres, qui recouvre suffisamment le corps et qui ne comporteront pas de parties pouvant se détacher facilement et tomber dans la nourriture (par ex. bouton mal cousu sur une veste de cuisinier ou une teinture qui déteint au lavage). Il serait utile que les vêtements soient le moins poreux possible (par ex. un 100% coton est très poreux). Les fibres synthétiques comme le polyester, le vinyle et le nylon, laisseront glisser davantage la nourriture. Il faut comprendre qu'une éclaboussure de lait ou de gouttes de sang de viande sur le vêtement, aurait intérêt à ne pas entrer en contact avec d'autres aliments.

Si le manipulateur d'aliment veut porter des gants, ces derniers seront en nitrile, vinyle ou tout autre matériel ne comprenant pas de latex. Le gant de doigt (protection d'un seul doigt) est interdit; des explications importantes sont livrées dans votre formation en hygiène/ salubrité alimentaire chez Groupe Intervention Santé.

Le manipulateur d'aliment devra porter une résille et un couvre-barbe, le cas échéant. La résille couvrira toute la tête & les cheveux. Si le manipulateur d'aliment préfère un couvre-chef, ce dernier devra contenir complètement les cheveux. Pour les chapeaux ou autre couverture du crâne comme un bandeau, ils doivent correspondre aux normes associés aux vêtements (voir ci-haut), en respectant de contenir complètement les cheveux. En terme claire, il serait difficile pour un bandeau de tête de respecter une propreté suffisante toute la durée du quart de travail. Le port du couvre-barbe sera justifié si les poils des lèvres et/ou du visage repoussent, même si considéré comme une petite repousse.

Le manipulateur d'aliment ne peut porter de bijoux ou de percing apparents. Par exemple, pour ne pas enlever un percing au nombril, il faut avoir le chandail bien insérer dans les pantalons. L'introduction de microorganisme(s) pathogène(s) par intoxication au métaux ou minéraux inorganiques devient très probable. Cette introduction peut se faire indirectement; toucher un bijoux et toucher à la nourriture avec le même doigt. Plusieurs questions sont suscitées dans nos formations en hygiène et salubrité alimentaire.

Notez que la ville de Montréal possède sa propre législation en hygiène/ salubrité alimentaire. Ces normes ressemblent à celle du MAPAQ.



Je veux m'inscrire à une formation